Selon l’analyste Daniel Ives, il pourrait sortir après l’automne. 

Si la situation du coronavirus semble s’améliorer en Chine, premier pays touché par le virus, ce n’est pas le cas en Europe et aux États-Unis. La pandémie du coronavirus a déjà eu de lourdes répercussions sur les affaires de la Pomme et elles pourraient se poursuivre durant plusieurs mois. Il est d’ailleurs question que la sortie de l’iPhone 12, dont la présentation devrait se faire en septembre, soit retardée.

L’analyste Daniel Ives du cabinet Wedbush estime que l’iPhone 12 pourrait sortirait après l’automne, soit en fin d’année. Selon lui, cela serait dû au fait que « les conditions de verrouillage mondial avec la chaîne d’approvisionnement en Asie [sont] toujours sur la voie de la normalisation ».

Ce n’est pas la première fois qu’un retard de la sortie de l’iPhone 12 est évoqué. Il y encore quelques semaines, la situation de la Chine avait empêché les ingénieurs de la Pomme de se rendre dans les usines chinoises pour évaluer les premiers prototypes du smartphone, retardant sa production.

À l’heure actuelle, près de 6 mois avant la présentation des nouveaux modèles haut de gamme des smartphones pommés, difficile d’avoir un avis tranché sur la question. Le fait est que la situation empire en Europe et aux États-Unis. Les ingénieurs de la Pomme ne peuvent toujours pas voyager pour superviser les différents projets d’Apple. Un retard est donc envisageable.

Dans les faits, même si l’iPhone 12 sort dans les temps, son lancement pourrait ne pas être très bon. En effet, la situation économique est assez catastrophique à cause du coronavirus. Au-delà des grosses entreprises, un grand nombre de travailleurs a été obligé d’être mis au chômage. S’offrir le nouveau smartphone pommé qui promet d’être onéreux ne devrait pas être une priorité pour beaucoup de monde.

La firme californienne a, semble-t-il, déjà fait une croix sur plusieurs de ses plans. La keynote de printemps semble avoir été tuée dans l’œuf, la présentation de l’iPhone 9 est donc reportée à une date encore inconnue. Apple a opté pour une annonce en ligne de ses nouveaux produits (MacBook Air, iPad Pro et Mac Mini). Quant à sa conférence dédiée aux développeurs, la WWDC, l’entreprise a déjà annoncé qu’elle se déroulerait uniquement en ligne.