L’été dernier, Apple fut épinglé pour avoir utilisé Siri dans le but d’écouter les conversations des utilisateurs à leur insu. Depuis iOS 13.2, il est possible d’empêcher cette pratique.

Pointé du doigt par de nombreux spécialistes et utilisateurs, Apple s’est empressé de rectifier la situation au sujet du scandale d’écoute de Siri, qui a éclaté en juillet 2019. En effet, si Siri est programmé pour réagir à la locution « Dis Siri », de nombreux utilisateurs avaient eu la fâcheuse surprise de voir leur assistant personnel se réveiller lorsqu’ils ne l’avaient pas sollicité. Face à ces accusations, Apple n’avait d’autres choix que de réagir. 

Ainsi, après avoir avoué que ce système d’écoute existait pour améliorer les performances de Siri, la firme de Cupertino a ajouté une nouvelle option lors de la sortie d’iOS 13.2. Cette fonctionnalité permet de choisir si l’on souhaite ou non partager avec Apple notre utilisation de Siri et de la fonction Dictée.

Pour désactiver ce partage de données plutôt privées, l’option se trouve dans les réglages du téléphone, section Confidentialité. Allez ensuite dans la section Analyse et améliorations, où vous pourrez retrouver un ensemble d’onglets à cocher concernant les données que vous partagez avec Apple. L’onglet qui concerne Siri est donc « Améliorer Siri et Dictée ». En décochant cette case, vous empêchez la Pomme de stocker les données audios de vos interactions avec Siri et Dictée. 

 

Si vous aviez auparavant autorisé ce partage d’informations, vous pouvez également supprimer cet historique de transfert de données. Cette suppression est possible en revenant sur l’écran principal des réglages, puis dans « Siri et recherche ». Allez ensuite dans l’ « Historique de Siri et de Dictée », et supprimez-y l’historique. 

Cela aura pour effet d’effacer toute trace de vos rapports avec Siri stockés dans les serveurs d’Apple.