Jeudi, le cours de l’action AAPL s’est effondré en bourse, avec une chute brutale du cours de 25 dollars.

L’épidémie de coronavirus a frappé de plein fouet Apple. L’action du groupe, qui flirtait encore avec les 330$ en février, a hier atteint un nouveau palier en repassant sous le seuil des 250$ à la clôture de la bourse.

En une seule journée, l’action du groupe américain a perdu 25 dollars de valeur. Et la chute pourrait se poursuivre au cours des prochains jours.

L’effondrement de l’action d’Apple n’est pas uniquement liée à l’épidémie de coronavirus qui devrait lourdement impacter les ventes d’appareils dans le monde. En Chine, le groupe a également rencontré de grosses difficultés sur ses plans de production, qui ont entraîné un ralentissement des livraisons en occident. De nombreux Apple Store sont ainsi en rupture de stock pour certains modèles d’iPhone.

L’annulation probable de la WWDC, dans quelques jours et les rumeurs de report de certains appareils de la firme qui devaient être présentés prochainement, pourraient alourdir le bilan pour la pomme, qui peut toutefois se féliciter d’enregistrer des ventes records d’iPad en Chine, ou l’épidémie de coronavirus a semble-t-il encouragé les consommateurs à investir dans les écrans pour se divertir.

Tous les analystes s’accordent aujourd’hui pour dire que la sortie du futur iPhone 9 – ou iPhone SE 2 – sera probablement repoussée de quelques mois. La sortie des prochains modèles d’iPhone pourrait également être repoussée d’un bon mois selon les dernières rumeurs.