Des retards dans les plans de production en Chine pourraient retarder la sortie du premier iPhone 5G.

Apple pourrait voir ses plans bousculés en fin d’année, si l’on en croit les propos de Wamsi Mohan, analyste pour la Bank of America, qui estime que l’iPhone 5G pourrait voir sa sortie repoussée d’un bon mois en fin d’année.

L’analyste se base sur les propos d’un expert dans les chaines de production, qui estime que l’appareil ne pourrait pas être disponible à temps au vu des retards enregistrés en Chine avec l’épidémie de coronavirus.

Outre l’iPhone 5G, d’autres modèles pourraient être impactés, à l’image de l’iPhone 9, le modèle « petit format », dont la sortie pourrait elle aussi être reportée de plusieurs mois.

Rappelons-le, des premières pénuries d’appareils ont été enregistrées aux Etats-Unis et le problème semble suffisamment sérieux pour affecter l’activité du géant américain.

En Chine, plusieurs plans de production de Wistron et Foxconn ont été fermés. Si les usines ont réouvert depuis, elles fonctionneraient au ralenti. Le géant américain a tenté de rameuter les employés dans les usines en offrant des kits comprenant pour certains plusieurs appareils de la pomme, mais une certaine crainte demeure. Même si Apple parvenait à rendre de nouveau opérationnels à 100% ses plans de production, l’entreprise américaine pourrait avoir des soucis d’approvisionnement auprès de ses fournisseurs, qui tournent également au ralenti pour le moment.