Une mesure qui pourrait durer si l’épidémie progresse.

Le comté de Santa Clara où se trouve Cupertino a conseillé aux entreprises de prendre des mesures spéciales pour éviter que leurs employés ne soient exposés au coronavirus que ça soit au bureau ou durant leurs déplacements. Une recommandation que Tim Cook a suivie à la lettre, décrétant dans une note de service – interceptée par Bloomberg – qu’il était préférable de travailler depuis chez soi dans la mesure du possible.

« N’hésitez pas à travailler à distance si votre travail le permet », a ainsi indiqué Tim Cook. Une mesure effective toute cette semaine, du 9 au 13 mars, et qui pourrait être étendue suivant si la situation empire.

Une recommandation qui ne se limite pas à la Californie puisqu’Apple conseille le télétravail à ses employés situés aux États-Unis, en Corée, au Japon, mais aussi en Europe, notamment en Italie où l’épidémie de coronavirus prend des proportions inquiétantes, ainsi qu’en Allemagne, en France, en Suisse et au Royaume-Uni. Une directive inhabituelle pour Apple qui montre combien le coronavirus est pris au sérieux par l’entreprise.

La firme américaine a également mis en place certaines mesures pour ses Apple Store. Le nombre de sessions Today at Apple est réduit, ainsi que le nombre de participants, mais les boutiques de la Pomme semblent rester ouvertes pour l’instant. Tim Cook aurait tout de même conseiller de multiplier le nettoyage des magasins pour protéger autant les employés que les clients.