Désormais, les notifications publicitaires sur les produits Apple seront autorisées.

La firme californienne vient de mettre à jour le règlement de sa boutique d’applications. Une modification qui s’adresse bien entendu aux développeurs et qui introduit plusieurs nouveautés. Certaines auront des répercutions directes sur les utilisateurs.

Tout d’abord, Apple indique aux développeurs qu’à partir du 30 avril prochain, toutes les applications iOS et iPadOS devront être bâties avec le SDK – kit de développement – iOS 13. Les applications iOS devront obligatoirement s’adapter aux différentes tailles d’écran d’iPhone, de même que pour les applications iPadOS et les formats d’écran des tablettes. Les consommateurs profiteront donc d’applications parfaitement adaptées à leur appareil, bonne nouvelle.

Des notifications push promotionnelles 

Dans les faits, la nouvelle politique d’Apple introduit une autre nouveauté qui devrait moins plaire aux utilisateurs. En effet, il est question que les applications puissent envoyer des notifications promotionnelles sur l’écran des iPhone et iPad. Une nouveauté qui était jusqu’ici interdite, sauf pour les services Apple, évidemment.

Fort heureusement, Apple précise que les utilisateurs devront donner leur accord pour recevoir des notifications publicitaires. Une option qu’ils pourront activer ou désactiver depuis les réglages de leur appareil. Si une application abuse de ce service, la Pomme indique qu’elle révoquera les privilèges du développeur.

De nombreux changements 

La nouvelle politique d’Apple permettra à de nouvelles catégories d’applications de faire leur entrée dans l’App Store, notamment des apps de diseuses de bonne aventure, ainsi que des apps de rencontres romantiques.  À noter que celles-ci devront fournir “une expérience unique”, au risque d’être rejetées.

En bref, les développeurs pourront utiliser les API de localisation pour alerter les services d’urgence, les apps distribuées via des MDM (Mobile Device Management) ne pourront plus utiliser de services tiers de collectes de données sauf exceptions, et enfin, Apple rappelle aux développeurs qu’ils doivent être courtois quand ils répondent à leurs utilisateurs.

On aurait pu s’attendre à ce qu’Apple annonce ses modifications lors de la WWDC, la conférence dédiée aux développeurs organisée traditionnellement en juin. Un changement de stratégie qui laisse présager qu’Apple pourrait tirer un trait sur sa conférence à cause du coronavirus. Affaire à suivre.