Steve Wozniak a prétendu sur Twitter être le patient zéro aux États-Unis, avec sa femme.

Le cofondateur de l’entreprise américaine a partagé ses craintes sur la toile, faisant référence à la mauvaise toux de sa femme, Janet Wozniak. Selon lui, les symptômes de sa partenaire seraient liés à leur dernier voyage en Chine.

« Je suis allé vérifier la mauvaise toux de Janet. Ça a commencé le 4 janvier. Nous venions de rentrer de Chine et nous avons peut-être tous deux été les patients zéros aux États-Unis », a-t-il partagé sur le réseau social.

Leur voyage en Chine remonte donc à début janvier. Difficile d’imaginer qu’il a fallu près de deux mois au couple Wozniak pour s’inquiéter de la toux de Janet, surtout dans le contexte mondial actuel de paranoïa lié au coronavirus.

Le fait est que Steve Woznia, âgé de 69 ans, fait effectivement partie des populations à risque. Pourtant, dans son tweet, l’homme ne se dit pas malade. Il ne pourrait donc pas être le patient zéro – mais peut-être porteur du virus -, quant à sa femme, cette dernière a clarifié rapidement l’affaire.

En effet, quelques heures après le tweet de Steve, Janet Wozniak a contacté USA Today leur indiquant qu’elle ne souffrait pas du coronavirus, mais bien d’une infection des sinus.

Le message de Steve Wozniak sur Twitter démontre combien la peur du coronavirus gagne du terrain.

Rappelons que parmi les symptômes du virus Covid-19, on trouve la fièvre, la toux, l’essoufflement et des difficultés respiratoires.