La prochaine mise à jour majeure d’iOS pourrait s’ouvrir à la concurrence.

Avec iOS 14, les utilisateurs pourront choisir les applications par défaut pour le service de messagerie, ainsi que le navigateur web, rapporte Bloomberg. Une petite révolution pour Apple, très attachée à ses propres créations.

Dans les faits, il sera possible d’abandonner Safari ou Mail pour Chrome et Gmail ou Firefox et Outlook, par exemple. Jusqu’à présent, Apple imposait le recours à ses propres services ce qui lui a valu de nombreuses critiques depuis plusieurs années.

Cette ouverture sur les services et applications concurrentes pourrait également se ressentir au niveau de l’HomePod. Apple pourrait permettre à ses clients de diffuser de la musique sur leur enceinte connectée depuis d’autres applications musicales qu’Apple Music.

Dans le cas de l’HomePod, cette ouverture à d’autres services permettrait à Apple de rendre son enceinte connectée plus attractive. Cette dernière étant plus chère que ses concurrentes et surtout moins ouverte pour l’instant, on ne peut pas dire qu’elle ait rencontré un grand succès. D’ailleurs, cette fermeté à la concurrence lui a valu une plainte de la part du leader des services de streaming musical, Spotify, l’accusant de concurrence déloyale.

Reste à voir si cela se confirme. Nous devrions en apprendre davantage dans les mois à venir. En tout cas, il faudra se montrer patient, iOS 14 ne devrait pas être présenté avant la WWDC organisée traditionnellement en juin. Quant à son lancement, cela ne devrait intervenir qu’en septembre prochain, en parallèle de l’iPhone 12.