La firme californienne a déjà annoncé que l’offre mondiale d’iPhone serait limitée pour une durée indéterminée.

Le coronavirus a des répercussions inattendues sur l’iPhone. Étant donné que la majeure partie des usines de production du smartphone pommé se situe en Chine, sa production a été particulièrement touchée par l’épidémie qui touche tout particulièrement le pays. Au-delà des festivités du Nouvel An chinois qui réduisent traditionnellement le rythme de production en Chine, les mesures préventives misent en place par le gouvernement chinois  pour réduire les risques de propagation du coronavirus ont presque stoppé la production, notamment à travers la mise en quarantaine de la population.

De son côté, Apple a fermé ses boutiques en Chine. Plusieurs usines de la chaîne d’approvisionnement de l’iPhone ont tout bonnement fermé leurs portes. Une situation qui porte évidemment préjudice à la Pomme.

Cette dernière a d’ailleurs tenu à prévenir ses investisseurs que ses résultats financiers du premier semestre seraient inférieurs à ses prévisions, conséquence collatérale du coronavirus. Et si les usines qui produisent les composants de l’iPhone ne sont pas relancées très prochainement, cela pourrait également infecter les résultats du second trimestre de la Pomme.

Même si les usines rouvrent leurs portes, il leur sera difficile de rattraper leur retard. La rumeur veut qu’Apple soit sur le point de présenter un nouvel iPhone, fin mars. Sa production aurait du être à plein régime durant le mois de février, mais le coronavirus aurait modifié les plans d’Apple.

« Les fournisseurs font de leur mieux pour produire et expédier l’iPhone dans un délai de quatre semaines. Le délai ne peut pas être trop long, sinon il affectera la stratégie de vente des nouveaux produits d’Apple au second semestre de cette année », indique le média Nikkei.

Plusieurs usines partenaires de la Pomme auraient déjà délocalisé une partie de leur production à Taïwan. Une stratégie qu’Apple pourrait également adopter, et ce, de manière plus importante afin d’éviter la pénurie d’iPhone, ainsi qu’un lancement compromis de l’iPhone 9.