Apple a indiqué à ses investisseurs que le coronavirus aurait un impact important sur ses résultats financiers du premier et second trimestre de 2020.

L’épidémie qui sévit particulièrement en Chine impacte lourdement les affaires de la Pomme. En plus de ralentir la production d’iPhone et de MacBook, le virus pourrait retarder la sortie des nouveaux écouteurs sans fil de la Pomme.

La rumeur veut que la firme californienne travaille sur un nouveau modèle d’AirPods. Une version allégée des récents AirPods Pro dotés de la technologie d’annulation active du bruit et d’un design auriculaire. Les AirPods Pro Lite pourraient reprendre le design du dernier modèle tout en étant exemptés de certaines fonctionnalités. Cela permettrait à la Pomme de les vendre moins cher. Une version hybride des AirPods standards.

La production devait initialement débuter au second trimestre 2020, mais selon DigiTimes, elle aurait été reportée à une date inconnue. Reste à voir si ce report de la production infectera ou non la date de sortie des AirPods Pro Lite qui reste encore à l’heure actuelle inconnue.

Pour éviter de prendre trop de retard, les entreprises telles qu’Apple ont transféré leurs usines de production à Taïwan. Mais cette solution ne permettra pas de rattraper l’ensemble du retard accumulé puisque les matières premières pour l’élaboration des produits pommés proviennent d’usines chinoises qui sont pour la plupart à l’arrêt ou au ralenti. Si les usines partenaires d’Apple transfèrent leurs unités à Taïwan, le manque de matières premières ne leur permettra pas de travailler très longtemps.

À ce propos, Apple a déjà indiqué que l’offre mondiale d’iPhone sera temporairement limitée pour une durée indéterminée.