La production de Mac devrait être durement impactée par l’épidémie coronavirus, et ce, malgré les précautions prises par les différents acteurs de la chaine de production.

L’épidémie de coronavirus qui se touche actuellement les quatre coins du monde pourrait avoir des répercussions sur la production d’ordinateurs pommés, affirme DigiTimes. Le fait est que le virus sévit principalement en Chine, pays dans lequel la Pomme compte un nombre important d’usines de production. Les mesures de sécurité prises par le gouvernement chinois pour éviter la propagation du virus ralentissent la cadence de production.

Le principal assembleur des MacBook Air et MacBook Pro, Quanta, a déplacé les travaux d’assemblage des ordinateurs vers Taïwan, rapporte DigiTime, tentant ainsi d’éviter de prendre trop de retard. Une solution pour laquelle plusieurs entreprises ont opté. Malheureusement, celle-ci ne permettra pas de pallier le manque de composants fabriqués en Chine.

Dans ce cas-ci, le problème n’est pas le manque de main-d’œuvre ni la fermeture de l’usine, mais bien des dommages collatéraux de l’arrêt ou des retards de la production des usines situées en Chine. Sans les composants nécessaires, l’assemblage des ordinateurs ne pourra pas avoir lieu.

Si la production ne reprend pas très prochainement, les usines d’assemblage pourraient être en manque de composants dès le mois de mars. Selon DigiTimes Research, les expéditions mondiales d’ordinateurs portables pommés chuteront de 29 à 36 % au cours du premier trimestre 2020, à cause de l’épidémie de coronavirus.

La seule solution pour éviter la pénurie de composants nécessaire à la production des MacBook Air et Pro serait de relancer la production d’ici avant fin février. Pour cela, il faudra que le gouvernement chinois autorise les usines à rouvrir leurs portes. Or, une telle chose ne semble pas, à l’heure actuelle, possible.

La production de MacBook ne serait pas la seule à être impactée par le coronavirus. L’épidémie qui touche particulièrement la Chine a forcé plusieurs usines à mettre sa production en pause et à fermer ses portes ce qui pourrait avoir des conséquences sur l’iPhone 9, mais aussi sur l’iPhone 12 à plus long terme.