Le géant informatique vient de rejoindre l’alliance Fido. 

Après Microsoft, Amazon et Samsung, c’est aujourd’hui au tour d’Apple de rejoindre l’alliance Fido, une organisation qui cherche à développer une alternative au mot de passe avec une technologie basée sur les “machines de confiance”.

Le géant informatique marque ainsi sa volonté de se diriger vers un futur sans mots de passe. L’alliance Fido entrevoit en effet une alternative au mot de passe pour l’accès aux machines. Elle développe une technologie similaire à celle imaginée par Google pour ses clés Titan, qui, une fois connectées à un appareil, permettent de s’authentifier sur des sites internet et services sans devoir s’identifier avec un mot de passe à chaque fois.

Une fois que l’utilisateur aurait validé certains appareils comme en sa possession, il pourrait choisir de les identifier comme des “machines de confiance”, des appareils sur lesquels il n’a pas besoin de s’identifier à chaque fois pour accéder à ses services.

Selon l’alliance Fido, la suppression du mot de passe permettrait également de réduire les risques de piratage – puisqu’une fois infecté par un malware, un smartphone ou un ordinateur ne communiquerait plus les données personnelles de l’utilisateur lorsque celui-ci accède à un service.

Il faudra toutefois se montrer patient avant de voir cette technologie intégrée à des produits grand public. La mise en place de nouveaux standards prend toujours beaucoup de temps.