S’il devrait être vendu 399$ aux Etats-Unis, l’iPhone 9 pourrait être vendu beaucoup plus cher chez nous… 

Avec un tarif de 399$, le futur iPhone 9 d’Apple devrait se positionner comme un nouveau maître-achat pour les plus petits budgets. En Europe, l’appareil pourrait toutefois être vendu beaucoup plus cher compte tenu des taxes et du positionnement de l’entreprise, qui n’hésite pas à gonfler ses prix sur les autres marchés.

Les fans de la pomme le savent, la conversion du dollar vers l’euro se fait rarement en notre faveur. L’iPhone SE, vendu en son temps 399$ aux Etats-Unis, atteignait un prix de vente de 489€ en Europe…

Pour l’iPhone 9 – un autre modèle “petit format” -, les tarifs pourraient encore s’envoler en Europe et largement dépasser la barre des 500 euros. Un tarif qui reste relativement “attractif” pour un smartphone de la marque américaine, avec des composants de dernière génération (processeur A13, 3 Go de RAM), mais qui se révèle finalement moyennement intéressant au vu du prix des anciens modèles, comme l’iPhone 8 ou l’iPhone X, qui ont fortement chutés. Mais outre son prix, son écran tout petit pourrait également être un très gros frein à l’achat pour de nombreux consommateurs. Selon plusieurs analystes, l’iPhone 9 ne serait de toute façon pas destiné à un marché de masse. Les premières estimations de ventes évoquent un volume de 20 à 30 millions d’unités écoulées tout au plus, ce qui reste marginal par rapport aux autres modèles.