Lancé en septembre dernier, le service de jeux par abonnement d’Apple est parvenu à séduire de nombreux joueurs avec une offre très séduisante et un prix très léger. 4 mois après sa sortie, il est l’heure de faire le bilan.

Un catalogue très séduisant, mais qui manque de substance

Avec plus d’une centaine de jeux “exclusifs” dans son catalogue, et quelques très jolies créations, Apple Arcade est très clairement parvenu à maintenir dans son sillon une belle partie des utilisateurs qui avaient testé le service gratuitement avec l’offre d’essai. En l’espace de 3 mois seulement, Apple avait déjà ajouté près de 30 nouveaux jeux à son service.

Si tous les jeux ne se valent pas, on retrouve tout de même quelques perles dans le line-up, à l’image du fantastique Sayonara Wild Hearts, l’un des incontournables de 2019, ou le très sympathique What the Golf? Globalement, on pourra toutefois repprocher au service de ne pas proposer suffisamment de jeux à gros budget – les fameux triple-A, considérés dans l’industrie comme “system sellers”.

La direction suivie par Apple dans le choix des jeux rappelle davantage celle de Microsoft il y a quelques années avec les titres labelisés Xbox Live Arcade sur Xbox 360, des petits jeux amusants, qui se terminaient la plupart du temps en quelques heures, développés par des studios indépendants, mais qui manquaient globalement d’ambition. Si on trouve dans le line-up d’Apple Arcade quelques perles, le line-up d’Apple Arcade manque cruellement de gros jeux. N’espérez pas voir débarquer un jour un Call of Duty, Resident Evil ou Division sur la plate-forme, là n’est de toute façon pas l’objectif de la pomme.

La plupart des jeux d’Apple Arcade se dégusteront de fait par courtes sessions. Un concept qui sied plutôt bien au mobile, mais pas au Mac…

Peu d’intérêt sur Mac et Apple TV

C’est là que le bas blesse. Au lancement, la plate-forme était annoncée comme compatible avec tous les produits de la pomme, de l’iPhone à l’iPad en passant par le Mac et l’Apple TV. Dans la pratique toutefois, la plupart des jeux semblent avoir été pensés pour être joués sur un écran tactile et le feeling peine parfois à convaincre sur Mac ou sur Apple TV, avec une manette PS4 ou Xbox One.

De surcroît, la plupart des jeux ont été pensés pour être joués par courtes sessions. Les titres d’Apple Arcade ne sont donc pas forcément pensés pour le format “laptop”. Les vrais joueurs se tourneront dès lors plus vite vers Steam pour remplir leurs ludothèques avec des jeux plus ambitieux.

Une expérience premium

Sur iPhone et sur iPad, Apple Arcade trouve une place de choix dans le line-up de la pomme, avec une offre rafraîchissante. Le concept est simple : trouver une place aux jeux mobiles “premium”, ceux-là même qui s’étaient fait écarter par les F2P. Car aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de “vendre” un jeu aux consommateurs, habitués aux F2P. L’approche a le mérite de faire renaître des projets plus ambitieux sur mobile et de permettre aux gamers qui détestent les microtransactions et la pub dans les jeux de pouvoir jouer avec un réel confort d’utilisation.

Autre très gros avantage du service : les titres peuvent tous être téléchargés et sont jouables hors-ligne. La qualité de service est excellente et le seul reproche que l’on pourrait faire à la plate-forme, c’est de ne pas distinguer les jeux Apple Arcade des jeux achetés sur l’écran de l’iPhone. Une petite vignette aurait été un très gros plus.

Un tarif très attractif

A 4,99€ par mois, l’offre est très attirante. Vu l’étendue du line-up, le rapport qualité / prix est excellent. Mais encore faut-il explorer ce line-up… Apple Arcade pousse très clairement le joueur à la surconsommation. Car dans la pratique, impossible d’acheter les quelques jeux qui vous intéressent : il faudra rester abonné pour continuer à y jouer… Si un ou deux titres seulement vous ont fait craquer, vous risquez donc d’être tenté d’en essayer d’autres, sans trouver votre bonheur. Pour ceux qui se concentrent sur une petite partie du line-up, l’offre n’est donc pas aussi intéressante qu’elle le paraît. Pour les gros consommateurs de jeux mobiles en revanche, Apple Arcade est une vraie réussite.

Le verdict

Si Apple ne parvient pas à contenter tous les publics, les joueurs qui achètent régulièrement des jeux sur l’App Store et jouent sur iPhone devraient facilement trouver leur bonheur dans le line-up du service. L’expérience utilisateur est globalement excellente. Paradoxalement, si le service est proposé sur de nombreux supports, Apple semble s’être toutefois engagé dans un marché de niche en ne proposant aucun jeu triple-A. Difficile d’imaginer les gros gamers y trouver satisfaction. Si le line-up se renouvelle assez bien au fil des mois, la plupart des projets manquent cruellement d’ambition. Les risques de décrochage sont donc plutôt élevés pour les abonnés. Reste qu’à 4,99€/mois, difficile de se plaindre, d’autant plus que pour les développeurs indépendants, la plate-forme d’Apple représente une formidable opportunité de laisser libre cours à leurs idées les plus folles.