L’iPhone 11 a représenté 69% des ventes d’iPhone aux États-Unis au cours du dernier quadrimestre de 2019.

La firme californienne aurait demandé à son fabricant de puces (TSMC) d’augmenter les volumes de production des processeurs A13. Une demande qui intervient pour répondre au succès de l’iPhone 11, plus élevé que prévu. Si les derniers smartphones de la Pomme se vendent très bien aux États-Unis, ils seraient également très populaires en Chine, rapporte Bloomberg.

Selon le rapport obtenu par le média américain, la demande pour l’iPhone 11 et 11 Pro « surpasse le marché et les attentes d’Apple ». Une source proche du dossier a indiqué à Bloomberg que l’iPhone 11 rencontrait un succès particulièrement important.

Mais le succès de l’iPhone 11 ne serait pas la seule raison à l’augmentation de la production de puces. En effet, le lancement prochain d’un modèle d’entrée de gamme, l’iPhone 9, influencerait également la production des processeurs A13 puisque celui-ci embarquerait cette génération de puce Apple.

Avec une présentation et un lancement attendus pour le mois de mars, la production et l’assemblage de l’iPhone en masse débuteraient en février prochain. De quoi booster la production de puces de TSMC.