À eux trois, les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max représentent 69% des ventes d’iPhone aux États-Unis au cours du dernier quadrimestre de l’année.

S’il faut attendre le 28 janvier prochain pour connaitre les résultats financiers d’Apple pour l’année 2019, bon nombre d’analyses indiquent que le dernier quadrimestre de l’année a été très bénéfique pour la firme en termes de vente d’iPhone. La gamme 2019 du smartphone pommé représenterait 69% des iPhone vendus aux États-Unis entre octobre et décembre 2019, selon le nouveau rapport du CIRP partagé par 9to5Mac.

Le modèle le plus accessible, l’iPhone 11, aurait rencontré le plus gros succès de la gamme. À lui seul, il représenterait 39% des ventes d’iPhone. Il faut dire qu’aux États-Unis, Apple a vendu son nouveau smartphone d’entrée de gamme 50 $ moins cher que celui de l’année précédente à sa sortie. De quoi pousser les fans de la Pomme à passer le cap de s’offrir un nouveau smartphone pommé.

Si les modèles haut de gamme se sont bien vendus, le modèle abordable de 2018, l’iPhone Xr, s’est également particulièrement bien vendu au cours des derniers mois de 2019. Cela s’explique en partie par le fait que le smartphone a vu son prix réduit à l’approche de la présentation des nouveaux smartphones de la Pomme.

CIRP indique également que, cette année, les acheteurs se sont davantage tournés vers les modèles avec une petite capacité de stockage plutôt que les modèles avec 256 Go ou 512 Go d’espace de stockage. Les modèles 64 Go, plus abordables, ont rencontré un joli succès.