Un médecin de l’Université de New York prétend que la Pomme aurait violé son brevet pour mettre au point la fonctionnalité ECG de sa montre connectée.

Depuis leur lancement, les Apple Watch sont très populaires. Un engouement qui a particulièrement crû avec l’introduction de la fonction électrocardiogramme sur l’Apple Watch Series 4. Depuis, Apple n’a cessé de recevoir des louanges pour cette fonctionnalité de santé particulièrement précise et efficace. Nombreux sont les cas où la fonction ECG des Apple Watch a contribué à sauver des vies, mais voilà que le tableau se noircit.

Apple fait l’objet d’une plainte déposée par le Dr Joseph Wiesel, rapporte Bloomberg. Ce dernier prétend que la firme californienne aurait violé un brevet qu’il aurait mis au point pour détecter un rythme cardiaque irrégulier.

Les modèles Series 4 et 5 peuvent détecter passivement la fréquence cardiaque de leurs porteurs et envoyer une notification en cas de rythme cardiaque irrégulier, synonyme de fibrillation auriculaire. Des capacités que les Apple Watch auraient héritées du brevet du Dr Wiesel.

C’est en 2006 que le médecin obtient son brevet pour sa création ; à savoir « une méthode et un appareil [qui permettent de] déterminer une éventuelle fibrillation auriculaire ». Une conception qui permet de surveiller « les rythmes de pouls irréguliers à partir d’une succession d’intervalles de temps ». Selon lui, son brevet marquait les « étapes pionnières » dans la surveillance de la fibrillation auriculaire que l’on retrouve sur les montres connectées d’Apple.

En 2017, l’homme aurait tenté de rentrer en contact avec Apple afin de mettre en place un partenariat. Une proposition qui n’aurait pas abouti puisqu’Apple n’aurait pas répondu aux demandes de Wiesel, la firme californienne aurait « refusé de négocier de bonne foi pour éviter ce procès ».

En poursuivant la firme californienne, le Dr Wiesel espère que le tribunal va interdire Apple d’utiliser sa technologie brevetée sans son autorisation et sans rétribution. À l’heure actuelle, Apple n’a pas commenté l’affaire. Reste à voir si cette plainte aboutira à quelque chose.

Depuis plusieurs années déjà, Apple s’investit énormément dans le domaine de la santé, notamment avec la fonction ECG de ses montres connectées.