Un projet qui pourrait voir le jour dans les 5 prochaines années.

Apple aimerait envoyer des données à ses smartphones et autres appareils directement depuis l’atmosphère terrestre, rapporte Bloomberg. Un projet pour lequel la firme californienne ferait appel à des ingénieurs en aérospatiale, en plus des ingénieurs en logiciels et en matériel informatique. Pour mettre sur pieds son projet, Apple devrait mettre au point de nouvelles méthodes de transfert de données.

Ce n’est pas la première fois que Bloomberg indique que la Pomme s’intéresse aux satellites. En 2017 déjà, le site américain indiquait qu’Apple avait des contacts avec une entreprise de satellites de basses altitudes. À l’époque, l’objectif évoqué était d’élargir l’accès à Internet pour les pays en développement.

Difficile de faire la part des choses, mais il semblerait bien qu’Apple regarde vers les étoiles pour mettre au point chose ; développer l’accès à Internet ou la communication de données entre ses appareils. Selon Bloomberg, la firme californienne aurait déjà constitué une équipe dédiée au projet et serait particulièrement confiante à ce propos. Les premiers résultats significatifs pourraient être atteints dans 5 ans environ.

Selon Bloomberg, « le travail sur le projet est encore trop tôt et pourrait être abandonné », mais le recours aux satellites serait tout de même une priorité pour l’entreprise.

Dans la pratique, si le projet d’Apple aboutit, cela permettrait de réduire le rôle des opérateurs mobiles dans la relation Apple-clients. La firme californienne pourrait transmettre des informations directement à ses utilisateurs en utilisateurs une flotte de satellites. Celle-ci pourrait également aider Apple à améliorer Maps.

Difficile, à l’heure actuelle, de savoir ce que pourrait donner le projet de la Pomme. Il existe encore beaucoup trop d’inconnues pour statuer, même si Bloomberg est une source fiable.