La firme californienne a publié le code source de système de domotique sur la toile.

Une démarche qui intervient dans la volonté de la Pomme de développer une norme ouverte à tous les appareils connectés. Un projet élaboré en partenariat avec Amazon, Google et Zigbee Alliance qui a pour objectif d’augmenter « la compatibilité des produits de maison intelligente sur plusieurs plates-formes, avec la sécurité et la confidentialité comme principes fondamentaux de conception ».

En dévoilant le code source du HomeKit, Apple permet ainsi aux développeurs de créer des accessoires connectés ou des applications compatibles avec les produits de la Pomme. Les utilisateurs pourront ainsi interagir avec leurs gadgets connectés ou applications via les produits HomeKit, mais aussi choisir plus facilement les produits pour leur maison intelligente.

Dès à présent, les utilisateurs peuvent utiliser le HomeKit Open Source ADK pour « prototyper des accessoires de maison intelligente non commerciaux ». Si Apple publie le code source du HomeKit, il s’agit en réalité d’une version incomplète.

Les entreprises qui souhaitent estampiller leurs créations avec l’appellation HomeKit, gage de qualité, devront passer à la caisse.

Comme nous l’avons déjà évoqué, cette ouverte du code source de HomeKit est une bonne chose pour les consommateurs. Il y a fort à parier que le nombre d’applications et accessoires connectés compatibles avec les produits HomeKit se multiplie très prochainement.