Les États-Unis et la Chine auraient réussi à trouver un accord commercial.

Après presqu’un an de négociations et de menaces d’augmentation des taxes, il semblerait que les relations entre Washington et Pékin se sont apaisées. Les États-Unis et la Chine auraient trouvé un terrain d’entente, rapporte Bloomberg. Une bonne nouvelle pour de nombreuses entreprises qui exportent des produits ou des pièces produites en Chine, dont la Pomme.

En effet, depuis des mois, la menace d’une augmentation des frais de douanes planait au-dessus de la tête des iPhone, Mac et autres produits pommés dont les pièces sont produites en Chine. La fameuse Taxe Trump aurait pu faire grimper le prix de ces produits de 15%, soit 150 dollars dans le cas de l’iPhone. Une hausse des tarifs qui aurait pu nuire gravement aux affaires d’Apple – et d’autres entreprises américaines.

Après des mois de négociations, aussi bien entre la Chine et les États-Unis, mais aussi une mobilisation de Tim Cook, le PDG d’Apple, qui s’est entretenu  à de nombreuses reprises avec le président américain, l’iPhone et autre produit pommé ne seront pas impactés par cette taxe.

Quelques jours seulement avant l’entrée en vigueur de cette fameuse Taxe Trump qui devait être appliquée à partir du 15 décembre 2019, Donal Trump aurait signé un accord commercial partiel avec la Chine. Le Président américain devrait très prochainement faire une déclaration à ce sujet.

Il s’agirait de la phase 1 de l’accord commercial trouvé entre les deux parties. Un accord qui comprend une promesse de la part de Pékin d’acheter davantage de produits agricoles américains.

À l’heure actuelle, le texte juridique n’a pas encore été finalisé. Espérons que le Président Trump ne change pas d’avis, comme il l’a fait par le passé.