Il serait possible de contourner la restriction.

L’une des principales – la seule ? – de la nouvelle mise à jour iOS 13 semble rencontrer un problème. La fonctionnalité en question, la limite de communication, propose aux parents de limiter les contacts avec lesquels leurs enfants peuvent communiquer en fonction du moment de la journée. Un moyen pour éviter qu’ils ne soient distraits à l’école, par exemple.

Une bonne idée sur le papier, d’autant plus qu’il est possible de faire des exceptions pour certains contacts ; les parents ou les secours, par exemple. C’est également un moyen pour éviter que les petites têtes blondes ne communiquent avec des personnes qui ne figurent pas dans leurs contacts, des inconnus.

Mais il semblerait que la fonctionnalité ne soit pas totalement au point. En effet, lorsqu’un numéro inconnu envoie un SMS à un iPhone cadré par la limite de communication, le téléphone propose de rajouter le numéro aux contacts, chose que seuls les parents pourraient faire. Une fois qu’il a rajouté le numéro à son carnet d’adresses, l’enfant ou l’adolescent peut communiquer avec lui par SMS, FaceTime ou lui téléphoner.

La faille ne se limiterait pas là puisque, comme le rapporte CNBC, il serait possible de contourner l’interdiction de communication avec des inconnus via une Apple Watch. Il suffit de demander à Siri via son Apple Watch d’envoyer un SMS ou de téléphoner à tel ou tel numéro et l’assistant virtuel obéira.

Ces failles ne seraient pas exploitables lorsque les parents paramètrent des périodes durant lesquelles l’enfant ne peut utiliser son téléphone.

Mis au courant du problème, Apple a déclaré à CNBC ; « ce problème se produit uniquement sur les appareils configurés avec une configuration non standard, et une solution de contournement est disponible. Nous travaillons sur un correctif complet et le publierons dans une prochaine mise à jour logicielle ».