La prochaine fournée de smartphones de la Pomme pourrait également être dotée d’un capteur 3D ToF et d’une compatibilité 5G.

Contrairement aux smartphones Android qui peuvent embarquer jusqu’à 12 Go de RAM, on ne peut pas vraiment dire qu’Apple fasse la course aux RAM. En effet, les iPhone les plus récents intègrent une nouvelle « seulement » 4 Go de RAM. Pourtant, les iPhone n’ont pas à rougir de leurs performances face aux smartphones Android puisqu’ils restent en course grâce notamment à leur puce made in Apple.

Cependant, la firme de Cupertino pourrait tout de même opter pour une multiplication du nombre de RAM sur ses smartphones dès l’année prochaine. En effet, selon les analystes de Barclays et les informations qu’ils ont pu glaner auprès de fournisseurs de la Pomme, l’iPhone 2020 pourrait enfin accueillir 6 Go de RAM, en tout cas pour les versions Pro. Les analystes de Barclays avancent également que l’ensemble de la fournée 2020 sera compatible avec la 5G. Une prévision que d’autres avaient déjà faite avant, notamment le spécialiste des rumeurs concernant la Pomme, Ming-Chi Kuo.

Il serait également question d’un capteur 3D ToF (Time of Flight) qui permet de modéliser fidèlement un environnement grâce au calcul du temps que met un faisceau pour atteindre un obstacle et revenir vers son point de départ, l’iPhone.

Enfin, les analystes de Barclays sont également revenus sur l’iPhone SE 2. Celui-ci devrait être mis en production dès février ce qui pourrait confirmer que la Pomme compte le présenter lors de sa keynote du mois de mars. Il embarquerait 3 Go de RAM, une diagonale de 4,7 pouces et une puce A 13.