Apple aurait enregistré une hausse de 6% des ventes de ses smartphones entre septembre et octobre, et ce, grâce à l’iPhone 11.

Aussi étrange que cela puisse être, c’est le gouvernement chinois qui a indiqué la (bonne ?) nouvelle, comme le rapporte Bloomberg. L’iPhone 11 rencontrerait un important succès au sein du pays, mais pas seulement. Les autorités chinoises estiment que les ventes des smartphones Apple auraient augmenté de 6% en comparaison à l’année dernière, pour les mêmes mois.

Une estimation qualifiée de très fiable par l’Académie chinoise des technologies de l’information et des communications. Évidemment, étant donné le climat de tensions qui règne entre les États-Unis et la Chine depuis de nombreux mois, on pourrait imaginer que la Chine tente d’apaiser les esprits, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année.

Cependant, cette information partagée par le gouvernement chinois que rapporte Bloomberg, correspond aux estimations du cabinet d’analyse IDC. Celui-ci avait déjà indiqué que malgré un marché du smartphone morose avec -3,6% de smartphones expédiés par rapport au troisième trimestre 2018, Apple avait enregistré une hausse de 5,6% depuis la sortie de l’iPhone 11.

La firme californienne conserverait sa 5e place sur le marché des smartphones, avec 8,1 millions d’exemplaires vendus, soit une part de marché de 8,2%.

Si l’iPhone séduit particulièrement en Chine et aux États-Unis, ce n’est pas le cas partout. En France, les chiffres de ventes sont en baisse.