C’est en tout cas ce que laisse penser le nouveau brevet de la Pomme, déposé auprès des autorités américaines compétentes.

Le brevet en question fait référence à une nouvelle souris Apple. Celle-ci ne chercherait pas simplement à proposer une personnalisation des boutons du périphérique, mais bien à s’adapter à tous les utilisateurs, qu’ils soient droitiers, gauchers ou parfaitement ambidextres.

Le brevet laisse entrevoir une souris dotée de deux zones cliquables, à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’un bouton sur le côté du périphérique. Une disposition qui impliquerait de tourner sa souris en fonction qu’on souhaite l’utiliser de la main droite ou de la main gauche.

Cependant, étant donné qu’il est difficile de déterminer l’avant de l’arrière de la souris à la vue du dessin du brevet, son utilisation pourrait être compliquée. À moins que la souris change automatiquement de configuration droitière/gauchère dès le premier clic.

Pensée pour une utilisation ambidextre, la souris pourrait cependant être configurée pour être utilisée uniquement de la main droite ou de la main gauche. Enfin, plusieurs profils pourraient également être enregistrés ce qui serait pratique pour la souris de l’ordinateur familial, par exemple.

Si l’intérêt de cette souris est relatif, il n’empêche qu’elle vise la diversité. Reste à voir si la Pomme commercialisera ou non ce nouveau type de périphérique. Pour l’instant, la souris Apple n’a rien de bien révolutionnaire et n’a pas évolué depuis longtemps. Un point qui pourrait expliquer l’intérêt d’Apple pour une version ambidextre, peut-être.