Malgré l’arrivée de l’iPhone 11, les ventes de smartphones pommés en France dégringolent au 3e trimestre 2019.

C’est une tendance que l’on peut constater depuis plusieurs années déjà. En effet, depuis l’iPhone X, les ventes d’iPhone en France ont stagné pendant un temps, avant de chuter à nouveau. Pourtant, les premiers retours concernant les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max semblaient positifs, notamment en Europe. 

Selon les estimations du cabinet d’étude Canalys, Apple aurait en réalité accusé une baisse d’intérêt pour ses iPhone au niveau mondial. Une chute qui se limite tout de même à 7%. En revanche, cette tendance serait particulièrement significative en France puisqu’ici, les analystes estiment à 28% la baisse des ventes d’iPhone au troisième trimestre 2019, comparé à la même période de l’année dernière.

En France, on retrouve une nouvelle fois Samsung à la première place des constructeurs ayant vendu le plus de smartphones sur le territoire, au cours du 3e trimestre. Le constructeur sud-coréen a d’ailleurs enregistré une hausse de ses ventes de 25%.

Il est suivi de très près par un acteur chinois, Huawei, qui enregistre tout de même une baisse d’intérêt de 6% comparé à la même période, en 2018.

On retrouve Apple à la 3e place du classement, avec seulement 15% du marché. Le leader sur le territoire français, Samsung, détient 43% de part de marché à lui tout seul. Quant à Huawei, il détient 17%. Le tableau se termine avec Xiaomi et Wiko qui détiennent chacun 8% de part de marché pour la France.