L’iPhone 12 devrait s’emparer de plus de 50% des parts de marché dans le monde, sur le marché des smartphones 5G, dès sa sortie.

Selon une étude de Strategy Analytics, l’iPhone 12 pourrait faire s’envoler les parts de marché de la pomme sur le segment des smartphones 5G.

Si la pomme accuse déjà aujourd’hui un retard sur la concurrence, déjà bien installée, elle pourrait très facilement rattraper son retard avec l’iPhone 12. C’est en tout cas ce qu’affirme Strategy Analytics qui voit Apple s’emparer de près de 50% de parts de marché d’ici la fin 2020.

Plusieurs constructeurs proposent déjà des modèles 5G, à l’image de Samsung, Huawei ou OnePlus. De façon générale, la 5G n’est toutefois pas encore proposée sur tous les appareils et ne concerne qu’une déclinaison des modèles haut de gamme. Les volumes des ventes sont donc actuellement relativement maigres. Samsung et Huawei domineraient actuellement le marché, avec respectivement 40% et 30% de parts de marché. Leurs parts respectives tomberaient à moins de 10 et 20% respectivement, après l’ouragan Apple.

On notera toutefois que tout cela reste très théorique. Strategy Analytics part du principe que les 3 prochains iPhone seront 5G. Si Apple venait à décider à ne pas proposer la 5G sur tous ses appareils, les résultats pourraient être très différents.

On notera qu’en Belgique, tout cela importera finalement peu puisqu’à l’heure actuelle il semble peu probable que la 5G soit déployée avant fin 2020 dans le pays.