La présentation de ces deux appareils pourrait se faire au cours de la keynote de printemps de la Pomme. 

L’analyste Ming-Chi Kuo revient à la charge concernant l’iPhone SE 2. Selon lui, Apple pourrait présenter le successeur de l’iPhone SE au cours du premier semestre 2020. Plus encore, l’analyste affirme qu’il serait commercialisé avant la fin de ce premier trimestre.

L’iPhone en question se rapprocherait du modèle 8, notamment au niveau des fonctionnalités, mais disposerait d’un écran de 4,7 pouces. Un aspect qui va à l’encontre de la tendance suivie par les constructeurs de smartphones actuels qui vont vers des téléphones toujours plus grands. Cet aspect pourrait d’ailleurs séduire de nombreux consommateurs.

L’iPhone SE 2 pourrait embarquer de nouveau Touch ID, ainsi qu’une puce A13 et 3 Go de RAM. Des composants plus légers que ce que propose Apple avec ses smartphones actuels, mais cela pourrait se répercuter largement sur le prix. Le modèle 64 Go pourrait être affiché à 399 $ ce qui pourrait être, là aussi, un sacré argument en faveur du téléphone.

Pourtant, selon l’analyste, l’iPhone SE 2 ne serait pas un énorme succès pour la Pomme. Il estime que ce nouveau modèle pourrait se vendre à « seulement » 30 millions d’exemplaires.

L’analyste poursuit dans sa note adressée à TF International Securities qu’Apple pourrait opter pour un autre nom. En arborant une autre forme que l’iPhone SE original, son successeur pourrait également prendre un autre nom.

Quant à l’iPad Pro, Ming-Chi Kuo estime qu’il sera davantage axé sur la 3D, grâce notamment à un système de capteur spécial placé à l’arrière de la tablette. Ce capteur sera certainement de type ToF – Time of Fligth – qui permet de calculer avec précision le temps de réflexion d’un laser infrarouge afin de cartographier un environnement.

Les deux objets pourraient être dévoilés au cours de la traditionnelle keynote de printemps, en mars, et commercialisés rapidement après leur présentation.