Aucun des programmes proposés par la Pomme au lancement de son service de streaming n’aurait réussi à convaincre la critique. 

Les premiers retours à propos d’Apple TV+ ne se sont pas fait attendre. Ainsi, quelques jours seulement après son lancement daté du 1er novembre, les critiques fusaient sur la toile et dans la presse. Des retours qui étaient plutôt mitigés dans l’ensemble, même s’il y a une disparité importante entre l’avis de la presse en général et celui des spectateurs.

Un accueil mitigé qui aurait poussé l’un des responsables de la programmation à se retirer de l’affaire. Comme le rapportent nos confrères de The Hollywood Reporter, Kim Rozenfeld aurait quitté son poste. Une démission qui intervient moins de deux semaines après le lancement de la plateforme ce qui ne devrait pas aider le service.

Ce retrait du projet aurait été négocié à l’amiable entre les deux parties, souligne The Hollywood Reporter. L’ancien responsable de Sony TV resterait tout de même proche du service de streaming via sa société de production Half Full Productions.

Le départ de Kim Rosefeld pourrait signifier qu’Apple compte aller dans une autre direction concernant ses programmes, bien que la firme ait déjà renouvelé l’ensemble de ses séries. Un renouvellement qui peut notamment s’expliquer par les notations très positives que SEE, For all Mankind, Dickison et The Morning Show ont reçues de la part des spectateurs – et non de la presse – sur le site Rotten Tomatoes, notamment.

Reste à voir si ces retours positifs des spectateurs persistent au fil des semaines. Avec une publication hebdomadaire des nouveaux épisodes, Apple a plutôt intérêt à ce que ses programmes séduisent sur le long terme. Autrement, les critiques des abonnés pourraient rejoindre l’avis de la presse – même si celui-ci est également mitigé.