Selon les estimations de Strategy Analytics, Apple aurait vendu 6,8 millions d’Apple Watch au cours du troisième trimestriel 2019.

S’il y a bien un marché sur lequel Apple se démarque, c’est celui des montres connectées. Depuis plusieurs années déjà, la Pomme occupe la première place sur ce secteur. Une position que la firme californienne a conservée jusqu’à présent durant l’année 2019.

En effet, si Apple ne partage plus les chiffres de ses ventes, les analystes arrivent tout de même à faire des estimations. Ainsi, selon Strategy Analytics, la Pomme aurait écoulé 6,8 millions de smartwatch au cours du troisième trimestre de 2019. Un volume de ventes supérieur à celui du trimestre précédent (5,7 millions) et qui peut s’expliquer par la sortie du nouveau modèle de la marque, l’Apple Watch Series 5.

Un joli chiffre pour la Pomme qui s’explique en partie par la popularité croissante des montres connectées. Selon la société d’analyse, le marché aurait connu une augmentation de près de 42 % sur un an seulement, passant de 10 millions d’exemplaires en circulation à 14,2 millions. De son côté, les ventes de la Pomme auraient augmenté de près de 51% par rapport à l’année passée, comme le souligne l’un des analystes.

Les fonctionnalités liées à la santé seraient la principale explication de cet important engouement. Or, Apple se démarque particulièrement bien à ce sujet avec son Apple Watch Series 4 et sa récente Series 5, dotées de la fonction ECG.

Apple occuperait donc la première place sur le secteur des montres connectées avec 48 % des parts du marché, contre 45% l’année dernière. La firme californienne est évidemment suivie par son concurrent habituel Samsung. À la troisième position, on retrouve Fitbit.