Dès le prochain modèle, Apple pourrait doubler le taux de rafraîchissement des écrans des smartphones, passant de 60 Hz à 120 Hz.

Lorsqu’on se penche sur un smartphone, la résolution et la taille de son écran sont des aspects incontournables à prendre en compte. En revanche, son taux de rafraîchissement passe totalement à la trappe, mais cela pourrait bientôt changer. En effet, les smartphones haut de gamme Android mettent davantage l’accent sur cet aspect, notamment OnePlus et ses écrans à 90 Hz. Un point sur lequel la Pomme est à la traine avec ses écrans à 60 Hz.

Apple se rattrape tout de même grâce à l’optimisation de ses logiciels, mais la firme californienne pourrait faire mieux en optant pour un taux de rafraîchissement supérieur.

Selon le site Digitimes, le prochain iPhone pourrait être doté d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Une capacité qui promet une plus fluidité impressionnante de l’interface, mais qui se répercute cependant sur l’autonomie de la batterie.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle rumeur circule et celle-ci parait plausible puisqu’Apple propose déjà un tel taux sur ses iPad Pro. En effet, grâce à la technologie ProMotion, les iPad Pro peuvent moduler leur rafraîchissement d’écran jusqu’à 120 Hz.

Le « souci » repose sur le fait que les smartphones haut de gamme de la Pomme embarquent des écrans OLED et non LCD ce qui implique qu’Apple va devoir réussir à implanter ce taux de rafraîchissement sur ces écrans. Une prouesse parfaitement possible, l’Asus ROG Phone II le propose déjà, mais Apple pourrait très bientôt en faire autant. En juillet dernier, il était déjà question que la Pomme soit en discussion avec Samsung et LG, ses fournisseurs de dalles OLED, pour mettre au point des écrans compatibles avec cette technologie.