Elles sont proposées au prix de 59,99 €  sur le site de la Pomme. 

La nouvelle version iOS rend l’iPhone, l’iPad et l’iPod Touch compatibles avec les manettes Xbox et PlayStation. Une ouverture au gaming que l’on doit en grande partie à l’arrivée d’Apple Arcade, le service de gaming par abonnement de la Pomme. Il semblerait que la firme souhaite affirmer sa nouvelle position en proposant à ses clients d’acquérir des manettes de jeux vidéo directement depuis son site Internet.

Pour l’instant, Apple ne propose que des manettes Xbox sur son e-shop. Étant donné que les produits Apple sont aussi compatibles avec les manettes DualShock de PlayStation, on peut imaginer qu’elles fassent également leur apparition sur le site de la Pomme. À moins qu’il y ait une explication à la présence seule des manettes Xbox sur le site.

En effet, la présence des manettes Xbox One pourrait s’expliquer en deux points. Le premier est le fait qu’il en existe plusieurs modèles et que certains ne sont pas compatibles avec les produits Apple. En les proposant directement sur son e-shop, la firme californienne cherche sans doute à éviter toutes confusions.

Si c’est bien la raison pour laquelle la manette Xbox One se retrouve sur la boutique en ligne Apple, l’absence des manettes PlayStation est alors logique. En effet, du côté de chez Sony, il n’y a pas de problème compatibilité puisqu’il n’y a qu’un seul modèle de manette DualShock.

Si la Pomme s’est alignée sur l’offre officielle de Microsoft, le tarif de la manette Xbox One (59,99 €) pourrait refroidir certains joueurs. En effet, nombreuses sont les offres plus intéressantes sur la toile, encore faut-il ne pas se tromper dans le modèle : manette sans fil Xbox .

Partenaires particuliers

Le second point qui explique la présence de la manette Microsoft sur l’e-shop d’Apple repose également sur le fait que les deux entreprises sont très proches, contrairement à ce qu’on pourrait croire. En effet, les deux mastodontes sont en réalité partenaires depuis des années. Microsoft a d’ailleurs acheté des actions d’Apple, à la fin des années 90.

Depuis, les deux sociétés américaines se rendent “services”. Apple vend des licences Office  à ses clients et Microsoft développe des applications pour iPhone et propose même de télécharger iTunes sur Windows.

Enfin, pour l’instant, il n’est pas non plus question que l’iPhone, iPad, iTouch et Apple TV soient compatibles avec les contrôleurs de la Switch, même si ça pourrait être intéressant. Apple pourrait s’ouvrir à cette possibilité dans le futur. À voir.