Une carte de crédit Apple a semble-t-il été clonée et utilisée à l’insu de son propriétaire légitime.

Depuis sa présentation, Apple n’a cessé de vanter l’inviolabilité de sa carte de crédit. En effet, l’Apple Card est vierge de tout numéro d’identification et de code de sécurité. Tout se passe depuis l’application portefeuille de l’iPhone lié à la carte. En réalité, elle est davantage un accessoire qu’un impératif pour payer avec l’Apple Card.

Il serait d’ailleurs préférable de s’en passer puisque, comme toutes cartes de crédit, celle d’Apple peut être clonée. Comme le rapporte David, un lecteur de 9to5Mac, il a été victime d’une fraude. Sa carte de crédit Apple a été utilisée pour effectuer des achats dans un autre état que celui où il se trouvait. Le support Apple qu’il a contacté lui a indiqué que la personne qui avait effectué les achats avait bien présenté l’Apple Card de David. Pourtant, il était bien en possession de celle-ci.

Le support de la Pomme n’a pas été en mesure de donner davantage d’explications à David, qualifiant la situation de « très rare ».

Le fait est que la carte physique, bien qu’elle soit exemptée de tous numéros et informations, possède tout de même une bande et une carte magnétiques. Or, des voleurs peuvent intercepter les données de la carte lorsqu’elle effectue un paiement dans une station-service ou à un distributeur en plaçant un faux lecteur de carte, par exemple. Lorsque la victime glisse sa carte, toutes ses données sont alors enregistrées et seront clonées sur une nouvelle fausse carte.

Le cas de David montre qu’il est donc bien possible de cloner les cartes de crédit Apple, en tout cas la version physique de celle-ci.