De passage en Europe, le PDG de la Pomme s’est exprimé – entre autres – sur le prix des nouveaux iPhone.

Interrogé par le journal allemand Stern, Tim Cook est également revenu sur les accusations de pratiques anticoncurrentielles qu’applique Apple. La Pomme fait l’objet de critique concernant la commission (30 %) qu’elle applique sur les applications tierces qui veulent paraître sur l’App Store.

Pour le PDG de la Pomme, il n’est pas raisonnable de dire qu’Apple dispose d’un monopole en imposant aux développeurs de passer par l’App Store et donc de payer une commission pour s’y retrouver.  « Les clients achètent une expérience chez nous, et cette expérience comprend un endroit digne de confiance pour acheter des applications dans lequel nous organisons et vérifions toutes les applications », s’est défendu Tim Cook.

Interrogé sur les prix appliqués sur les nouveaux iPhone – inférieurs à ceux de l’année dernière à leur lancement aux États-Unis -, le patron de la Pomme a expliqué ; « nous essayons toujours de maintenir nos prix aussi bas que possible et heureusement nous avons pu baisser le prix de l’iPhone cette année ». La baisse de l’engouement pour les iPhone ne serait donc pas liée à cette diminution de prix.

Enfin, Tim Cook s’est également confié au sujet d’Apple TV +, le futur service de streaming de la Pomme. « Je ne pense pas que la concurrence ait peur de nous […] Il ne s’agit pas de savoir si Netflix gagne et nous perdons, ou si nous gagnons et ils perdent. Beaucoup de gens utilisent de multiples services et nous essayons maintenant de devenir l’un d’entre eux », a-t-il déclaré.