Apple dépasserait les 160 millions d’abonnés de Netflix la première année grâce aux ventes de ses smartphones, tablettes et ordinateurs.

Au cours de sa keynote, Apple a annoncé que les futurs acheteurs d’iPhone, iPad et MacBook recevront gratuitement un abonnement d’un an à Apple TV +. Une offre très généreuse qui devrait permettre à la Pomme de faire connaitre son nouveau service de streaming et de se constituer une base d’abonnés.

Selon les estimations de Wall Street, comme ce fut le cas l’année dernière, Apple écoulerait environ 130 millions d’iPhone – hors Chine – au cours des 12 prochains mois, ainsi que 60 millions de MacBook et d’iPad. Grâce à ces ventes, la Pomme arriverait ainsi à dépasser les 160 millions d’abonnés de Netflix, sans grand effort.

Un nombre d’abonnés impressionnants – bien qu’il s’agisse d’une estimation – qui ne rapportera cependant aucun dollar au service de streaming de la Pomme.

Grâce à son offre d’abonnement gratuit, Apple arrivera certainement à fidéliser un certain nombre d’utilisateurs, mais elle va devoir mettre les bouchées doubles pour les convaincre de rester après l’expiration de leur abonnement. Avec un prix mensuel de 4,99 $, cela devrait être relativement aisé, encore faut-il qu’Apple propose du contenu.

Pour l’instant, le catalogue d’Apple TV + est encore léger.

Investir pour se faire une place

Apple va devoir investir énormément d’argent pour convaincre et fidéliser ses abonnés. Pour l’heure, la firme californienne aurait investi 6 milliards de dollars sur plusieurs années pour produire du contenu exclusif. Si cela est déjà un joli montant, Apple est bien loin des budgets débloqués par Netflix. L’année dernière, le numéro 1 actuel du streaming a déboursé 12 milliards de dollars et compte en débloquer 15 milliards de plus l’année prochaine, comme le rapporte l’agence Reuters.

Au cours de sa conférence, Apple a annoncé l’arrivée d’un nouveau show chaque semaine sur sa plateforme. Une jolie promesse qui n’en reste pas moins insuffisante face à Netflix et ses 700 productions rien que pour l’année dernière. Pour des analystes du Crédit Suisse : « Netflix a une longueur d’avance sur dix ans, son ampleur, son contenu et l’engagement des clients sont peu susceptibles d’être entaché par Apple TV + avec un contenu relativement léger ».

Selon certains, le marché du streaming est déjà bien chargé et Apple n’arriverait pas s’y faire une place. Pour d’autres, la fanbase de la Pomme pourrait tout de même lui apporter un joli nombre d’abonnés. Apple comptabilise « 900 millions d’utilisateurs d’iPhone dans le monde, ce qui pourrait lui permettre d’espérer 100 millions d’abonnés [pour son service de streaming] dans les 3 à 4 prochaines années », estiment les analystes de WebBush, une société de courtage de Wall Street, dont les propos ont été rapportés par l’agence Reuters.