Une authentification rendue possible grâce à un capteur biométrique intégré au bracelet de la montre.

Apple propose de nombreuses méthodes de sécurité à ses appareils afin d’éviter de mauvaises surprises à ses utilisateurs. Ainsi, sur l’Apple Watch, si un propriétaire désire effectuer un paiement avec Apple Pay, il devra s’authentifier s’il vient de remettre sa montre à son poignet. Une manière pour le gadget de s’assurer que la personne qui la porte et qui veut effectuer un paiement est légitime.

Une méthode de sécurisation bienvenue dont on pourrait tout de même se passer. C’est pourquoi la Pomme cherche un autre moyen pour que l’Apple Watch authentifie son propriétaire sans que celui-ci ne doive intervenir.

Selon un nouveau brevet déposé auprès des autorités compétentes, Apple aurait développé un capteur biométrique intégré au bracelet de la montre capable d’identifier et d’authentifier l’utilisateur grâce à la texture de sa peau.

Le texte du brevet précise sa méthode : « les fissures de texture de la peau sont généralement plus chaudes que la peau environnante et les poils sont plus froids que la peau environnante. En utilisant un capteur d’image thermique IR en tant que capteur biométrique de poignet, les poils peuvent être distingués thermiquement des fissures de la texture de la peau dues à la température ».

Grâce à ce capteur, le propriétaire d’une Apple Watch n’aurait plus à s’authentifier. Sa montre le ferait pour lui et automatiquement.