Le manque d’innovation de cette fournée 2019 serait la principale cause. 

Selon l’analyste Jeffrey Kvall, de Nomura Instinet, les iPhone 2019 ne seraient pas les modèles qui feraient redécoller les ventes d’iPhone. L’analyste estime que le manque d’innovations et de nouveautés – en dehors de la caméra – des iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max jouerait négativement sur la demande des nouveaux smartphones de la Pomme.

Un autre facteur viendrait entacher – d’une certaine manière – la fournée 2019 : l’iPhone 5G. « De nombreux investisseurs se préparent au lancement de l’iPhone 5G en 2020. [Mais] nous avertissons que les estimations consensuelles du premier trimestre fiscal 2020 sur l’iPhone pourraient être optimistes et que la forme du cycle de la 5G reste incertaine ».

Les fidèles de la marque et les investisseurs seraient plus intéressés par la fournée 2020 que celle de cette année. Il faut dire qu’avec les iPhone de 2019, le cycle de trois ans se termine, laissant place à un nouveau cycle proposant davantage d’innovations. En effet, Apple a l’habitude de fonctionner sur 3 ans pour proposer ses iPhone. Les vraies surprises sont donc pour l’année 2020, avec l’iPhone 5G notamment, c’est pourquoi les fans de la Pomme pourraient attendre une nouvelle année avant de se procurer un nouvel iPhone.

Les ventes de smartphones pommés ne devraient donc pas être très bonnes selon l’analyste, surtout en fin d’année. L’action Apple devrait également en prendre un coup.