Le géant californien dénonce une nouvelle régulation qui pousserait les consommateurs vers des produits plus abordables.

Le Japon va introduire une nouvelle législation qui limitera les remises concédées par les opérateurs téléphoniques à l’achat d’un smartphone avec abonnement. La prise en charge de l’opérateur sera ainsi limitée à 20.000 yens, soit un peu plus de 150€ seulement. La nouvelle législation pourrait lourdement impacter les performances de certaines marques sur ce marché, où les remises étaient jusqu’à aujourd’hui très généreuses et encourageaient les consommateurs à s’orienter vers des produits coûteux, proposés avec de gros rabais.

Le géant californien Apple n’aura pas pris longtemps pour réagir, dénonçant une régulation “injuste” qui pousserait les consommateurs à se diriger vers des produits moins chers et moins performants, selon la pomme.

“Cette loi vise de manière négative les entreprises qui fournissent des produits de haute qualité” déclare Apple dans un communiqué, tout en avertissant le régulateur que la nouvelle législation risque d’entrainer une hausse générale des prix sur le marché.

En 2018, Apple était largement leader sur le marché local, avec 49,6% de parts de marché. Le Japon représente l’un des derniers grands bastions de la pomme, après l’effondrement des ventes d’iPhone en Chine et en Inde.