Crédit : AFP

Tim Cook promet de faire un don pour l’Amazonie en proie aux incendies

Face aux importants incendies dont est victime l’Amazonie, Tim Cook a annoncé sur Twitter qu’Apple ferait un don pour aider à la préservation de la biodiversité et à la restauration du « poumon de la planète ».

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux sont en émois face aux incendies qui touchent l’Amazonie. Une visibilité accrue d’un phénomène relativement courant pour la forêt amazonienne, bien que le nombre d’incendies ait augmenté cette année par rapport à 2018.

Plusieurs personnalités publiques ont déjà annoncé vouloir aider à la préservation de l’Amazonie, notamment l’acteur activiste Leonardo DiCaprio. Le PDG d’Apple, Tim Cook, a également commenté la situation en Amérique du Sud. Il a assuré que la Pomme allait faire un don pour apporter sa pierre à l’édifice pour aider à la préservation de la forêt amazonienne.

« Les incendies et les destructions qui ravagent la forêt amazonienne, l’un des écosystèmes les plus importants au monde, sont dévastateurs. Apple fera un don pour aider à préserver sa biodiversité et à restaurer l’indispensable forêt amazonienne en Amérique latine », a tweeté le PDG.

Tim Cook n’a pour l’instant pas encore précisé de quel montant serait le don, mais aux vues des précédentes opérations, on peut s’attendre au moins à un million de dollars.

Un don pour un phénomène visible

Si la toile semble avoir découvert le phénomène, l’Amazonie est en réalité régulièrement en proie aux incendies. En 2018, ce sont près de 40.000 feux qui se sont déclenchés dans la forêt. Un nombre important qui reste tout de même relativement normal et qui est bien inférieur à l’enfer que connait l’Amazonie actuellement.

En effet, depuis le début de l’année 2019, près de 80.000 incendies se sont déclenchés dans la forêt amazonienne. Une augmentation qui serait en grande partie criminelle.

En prenant un peu de distance avec la popularité du sujet sur la toile, on se rend compte que l’Amazonie avait déjà connu un nombre similaire d’incendie par le passé.

De plus, si tous les regards sont braqués vers l’Amazonie, en grande partie grâce à la mobilisation des internautes, elle n’est pas la forêt la plus meurtrie par des incendies. En effet, comme l’a souligné la RTBF, la forêt subsaharienne sur le continent africain est victime d’un brasier beaucoup plus important que celui qui touche l’Amazonie.

Voilà qui pourrait remettre en question la bonté de certains gestes.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.