Selon une enquête réalisée par Strategy Analytics, les consommateurs Apple conserveraient leur iPhone 1 an et demi seulement avant d’en changer.

Avec la sortie annuelle de nouveaux modèles de smartphones plus ou moins innovants, il peut être tentant de changer de téléphone. Que ça soit par passion pour les nouvelles technologies, effet de mode ou simplement pour le prestige, il y a tout de même un aspect à ne pas négliger : l’investissement.

En effet, aujourd’hui, les prix des smartphones représentent une sacrée somme, flirtant ou dépassant les 1000 €. Si les consommateurs ne s’offrent pas toujours le dernier smartphone à la mode, affichant un prix conséquent, ils peuvent se tourner vers un modèle plus ancien, d’un an ou deux, plus accessible.

Selon Strategy Analytics, les consommateurs américains conserveraient en moyenne leur iPhone au minimum 18 mois avant d’en changer. Si cela peut paraitre un peu court, les adeptes de Samsung changeraient encore plus fréquemment, au bout de 16 mois et demi en moyenne.

L’enquête précise qu’un Américain sur cinq envisagerait de garder son téléphone 3 ans ou plus. Une moyenne qui dépasse les 3 ans chez les Américains âgés de 55 à 64 ans.

L’iPhone serait très prisé chez les jeunes gens âgés de 18 et 24 ans, alors que Samsung règnerait chez les 40 à 54 ans.

Les raisons de changer de smartphones sont différentes en fonction des générations. Ainsi, la génération Z (18 à 24 ans) changerait régulièrement de téléphone pour profiter de nouvelles fonctionnalités et d’une meilleure qualité d’appareil photo. Pour la génération Y (25 à 39 ans), ce sont avant tout les outils pour gérer le temps et se déconnecter qui entrent en jeu pour conserver ou non son smartphone.