Le lancement du service de streaming de la Pomme serait prévu pour le mois de novembre prochain. Un lancement qui coïnciderait étrangement avec celui de l’un de ses principaux futurs concurrents ; Disney +.

Après plusieurs mois de rumeurs et autres spéculations, Apple a officiellement annoncé son arrivée sur le marché du streaming en mars dernier, à l’occasion d’une keynote. Depuis ce moment, la firme de Cupertino s’est faite relativement discrète concernant son service de streaming. Au cours de sa présentation officielle, la Pomme s’est contentée d’effleurer les sujets les plus importants ; le prix, la date de lancement et le contenu.

Si Apple n’a toujours rien annoncé d’officiel, le site américain Bloomberg révèle plusieurs informations concernant le service de streaming vidéo de la Pomme. Selon Bloomberg, Apple TV + serait lancé cet automne – ça, on le savait déjà -, durant le mois de novembre. Si c’est le cas, ce serait un choix très stratégique pour Apple puisque Disney, son futur nouveau concurrent, compte également lancer son service de streaming à ce moment-là, le 12 novembre pour être précis. La Pomme tenterait-elle de faire de l’ombre à la firme aux grandes oreilles ?

Pour ce qui est du prix de l’abonnement, Bloomberg annonce un tarif à 9,99 $ par mois, soit 3 $ de plus que l’offre de Disney + (6,99 $) et de Netflix. Pour tenter d’atténuer cet aspect, Apple proposerait un mois d’essai comme elle le fait sur ses autres services de streaming.

Côté contenu, bien que la firme californienne ait dévoilé plusieurs images de ses séries et films exclusifs  (The Morning Show, See, Truth Be Told, etc.), les bandes-annonces officielles sont très peu nombreuses. Si la Pomme souhaite vraiment faire concurrence à Disney, elle va devoir mettre le paquet. Avec des franchises comme Marvel, Star Wars, Pixar et autres classiques de Disney, le service de streaming aux grandes oreilles pourrait bien écraser la concurrence.

Il faudra certainement se montrer patient. Apple aime cultiver le secret, mais la firme californienne va devoir se montrer de taille pour éviter de se faire éjecter du marché du streaming dès son arrivée.