Après un recours collectif contre l’enregistrement et l’écoute des conversations Siri, Apple fait face à une nouvelle plainte. Il s’agit de nouveau d’un recours collectif, mais cette fois-ci, c’est iCloud qui est pointé du doigt.

Comme le révèle Apple Insider, Les plaignants accusent Apple de publicité mensongère concernant son stockage distant des données. Selon eux, la Pomme aurait sciemment induit en erreur ses utilisateurs en affirmant que la firme californienne se chargeait “personnellement” du stockage des données. Les plaignants affirment qu’Apple a mis en avant sa marque iCloud pour tromper ses utilisateurs. En réalité, les données stockées par Apple n’étaient pas stockées sur des serveurs internes à la firme, mais plutôt sur des serveurs externes où l’on pouvait notamment retrouvés Amazon, Google et Microsoft, moins chers.

« Se présenter comme le fournisseur du service iCloud (alors qu’Apple ne faisait que revendre de l’espace de stockage en nuage sur des installations en nuage d’autres entités) a permis à Apple non seulement d’obtenir des abonnements payants des membres du groupe ayant souscrit à iCloud, estimant que leur stockage en nuage était fourni par Apple, mais permettait également à Apple de facturer un supplément pour son service iCloud, car les abonnés accordaient une grande importance à ce que la marque «Apple» soit le fournisseur du service de stockage pour leurs données les plus sensibles », précise la plainte.

Les plaignants se disent trompés par Apple. Ils affirment que la Pomme a délibérément manqué de préciser que le stockage des données sur iCloud n’était pas interne à la société. Les demandeurs déclarent avoir souscrit à un abonnement iCloud parce qu’ils faisaient confiance au service d’Apple. Si la firme avait ouvertement informé ses utilisateurs de l’externalisation du stockage, ils n’auraient pas souscrit à un abonnement.

De son côté, Apple se veut rassurant et affirme que les conditions de sécurité de stockage et la confidentialité des données confiées sont à la hauteur des exigences de la Pomme : «  Les informations chiffrées sont stockées, aucune ne permettant d’identifier l’utilisateur, ou les clés, qu’il s’agisse des services de stockage Apple et tiers, tels que Amazon Web Services ou Google Cloud Platform. Ces partenaires ne disposent pas des clés pour déchiffrer vos données stockées sur leurs serveurs ». Affaire à suivre.