La firme californienne n’aime pas que ses produits soient réparés par d’autres personnes que son personnel qualifié ou ses partenaires reconnus. Pour lutter contre cela, Apple sanctionnerait les utilisateurs qui font remplacer la batterie de leur iPhone par un tiers.

C’est à travers la nouvelle bêta d’iOS 13 disponible pour le moment seulement aux développeurs que le site iFixit a décelé l’arnaque. Il s’agit d’une sorte de « verrou logiciel dormant » qui bloquerait certaines fonctionnalités lorsque le système détecte une batterie qui n’est pas signée Apple.

Parmi les fonctionnalités pouvant être bloquées, iFixit identifie l’état de la batterie. Une fonction qui permet de connaitre l’état de santé de la batterie et donc de savoir s’il faut la changer ou non. Si les utilisateurs souhaitent retrouver cette information, l’iPhone devra impérativement passer par l’Apple Store ou un partenaire reconnu.

Une manière pour la Pomme de forcer les propriétaires d’iPhone à passer par ses services qui ne devrait pas plaire aux utilisateurs d’Apple. Il n’y a pas si longtemps, la firme californienne avait déjà été au centre d’un scandale concernant le bridage volontaire de certaines batteries considérées comme « dégradée ». La fonctionnalité d’iOS 13 devrait certainement s’attirer les foudres des consommateurs.