Nouvel épisode concernant les pressions américaines sur la Chine, le Président Trump a affirmé vouloir mettre en place une taxe de 10 % sur les produits provenant de l’Empire du Milieu. Une augmentation des frais de douanes qui ne se répercuterait pas sur le prix des iPhone, selon Ming-Chi Kuo.

Taxe ou pas taxe ? Cela fait des mois que le président américain laisse planer sa menace sur Pékin. Du côté des entreprises de technologies, on retient son souffle. Récemment, Donald Trump a affirmé sur Twitter que l’import de produits chinois serait soumis à une nouvelle taxe de 10 %, notamment les jouets, les jeux et produits électroniques grand public. De quoi augmenter le prix des marchandises made in China, notamment l’iPhone puisque de nombreuses pièces de celui-ci sont fabriquées en Chine.

Fort heureusement, selon le célèbre analyste Ming-Chi Kuo, cette taxe n’aurait pas autant d’impact sur les prix des produits Apple qu’on ne le pense. « Apple absorbera l’essentiel des coûts supplémentaires liés aux taxes, ainsi que les prix des produits matériels et les frais d’expédition pour le marché américain resteront inchangés », affirme-t-il.

La hausse des coûts aurait évidemment un impact négatif sur les bénéfices de la firme californienne, mais celui-ci serait limité dans le temps. En effet, en développant des sites de productions en dehors du territoire chinois, la Pomme pourrait rapidement se dépêtrer des tensions entre les États-Unis et la Chine.

La firme de Cupertino miserait sur l’Inde ou le Vietnam comme alternative à ses usines chinoises. Sa délocalisation serait rapidement opérationnelle. D’ici 2020, Apple pourrait répondre aux demandes du marché américain pour ce qui des iPhone, iPad et Apple Watch. Il faudra certainement un peu plus de temps pour la production des Mac. Selon Ming-Chi Kuo, les usines de la Pomme hors-Chine seraient pleinement opérationnelles courant 2021.