L’analyste spécialisé Ming-Chi Kuo multiplie ses prévisions pour les prochains smartphones de la Pomme. Exit la fournée 2019 et 2020, l’homme s’intéresse à l’iPhone de 2021. Il sera doté de Face ID et d’un Touch ID sous l’écran.

Depuis plusieurs semaines déjà, la rumeur veut qu’Apple réintègre son capteur d’empreinte, Touch ID. Un système de reconnaissance digital sur lequel la Pomme semblait avoir tiré un trait en 2017, avec la présentation de l’iPhone X et de Face ID, son système d’authentification biométrique. Une rumeur que le célèbre analyste spécialisé dans Apple vient renforcer dans un nouveau rapport auquel a eu accès 9to5mac. 

Selon lui, la Pomme travaillerait sur une version modernisée de Touch ID. Ce capteur d’empreinte ne prendrait pas la force d’une touche comme cela a été le cas sur d’anciens iPhone, mais serait intégré à l’écran et plus précisément sous l’écran. Apple devrait relever de nombreux défis pour arriver à introduire ce système d’authentification sur ses smartphones. Ce type de technologie consomme beaucoup de batteries, cela peut également augmenter l’épaisseur de l’écran et donc du téléphone, etc. Ming-Chi Kuo affirme que la firme californienne devrait relever ses défis au cours des 18 prochains mois. Touch ID 2.0 se retrouverait donc sur les iPhone de 2021.

Mais l’analyste précise que cela ne signera pas la mort de Face ID. En effet, le système de reconnaissance faciale d’Apple a mis au tapis tous ses concurrents. Encore aujourd’hui, Face ID est l’un des systèmes de reconnaissances biométriques les plus avancées.

Apple envisagerait donc d’associer ses deux systèmes d’authentification digitale et faciale. Dans le cas de Touch ID nouvelle génération, il s’agirait d’une variante du système ultrasonique d’empreinte digitale sous-écran de Qualcomm que l’on retrouve notamment sur le Galaxy S10 de Samsung. Celui-ci permet d’authentifier une empreinte sur une importante surface de l’écran.

Il faudra évidemment se montrer patient pour confirmer ces dires. De nouvelles fuites devraient certainement venir contredire ou renforcer cette rumeur.