Introduite depuis iOS 7, la fonctionnalité AirDrop est très appréciée par les utilisateurs. Elle permet de rapidement et facilement envoyer des photos, vidéos et autres documents par wifi ou Bluetooth. Malheureusement, comme souvent, certains abusent de cette fonctionnalité pour envoyer des fichiers non sollicités. On vous aide à éviter ce genre de mauvaise surprise.

Bien qu’intéressante, AirDrop intègre tout de même un gros point faible. Même si l’utilisateur doit appuyer sur “accepter” pour recevoir le fichier, AirDrop affiche un aperçu de celui-ci. Autrement dit, la personne est obligatoirement exposée à la photo ou vidéo qu’elle reçoit.

Une situation qui peut être très dérangeante. En effet, plusieurs personnes se sont déjà plaintes d’avoir reçu des images à caractère sexuelles sur leur iPhone, iPad ou Mac via un transfert AirDrop. À New York, le phénomène est tel qu’un projet de loi a été élaboré pour interdire toute personne d’envoyer une image ou vidéo sexuellement explicite et non sollicitée à une autre personne dans le but de la harceler, de l’ennuyer ou de l’alarmer.

Dans le cas d’AirDrop, la lutte contre les fichiers non sollicités s’annonce compliquée. En effet, lorsqu’un individu reçoit une photo ou vidéo envoyée par la fonctionnalité de transfert de la Pomme, seul le nom de l’appareil qui l’a envoyée est visible. Or, cette information peut être changée très rapidement. Il est donc difficile de retrouver l’émetteur.

Limiter les risques

La fonctionnalité AirDrop est très utilisée dans le milieu professionnel pour facilement s’échanger des documents. Il est donc intéressant de conserver cette fonctionnalité allumée dans certains cadres. C’est pourquoi il est plus judicieux de couper le wifi ou le Bluetooth lorsqu’on quitte le boulot ou qu’on se retrouve dans les transports en commun ou l’espace public que de désactiver complètement AirDrop. Cela vous évitera de recevoir des photos et vidéos pornographiques non désirées et « rallumer » la fonctionnalité se fera rapidement en activant le Bluetooth, par exemple.

Limiter ou éteindre AirDrop

L’une des solutions pour éviter de recevoir un fichier non sollicité, c’est de restreindre le nombre de personnes qui peut vous joindre par ce canal. Il est possible de configurer AirDrop pour que seuls vos contacts enregistrés sur votre iPhone puissent utiliser cette fonctionnalité pour communiquer avec vous.

Pour cela, direction les paramètres de votre téléphone, puis « Général », « AirDrop » et sélectionnez « Contacts seulement ».

Vous pouvez également choisir de couper cette fonctionnalité pour tout le monde. Dans ce cas, choisissez « Réception désactivée » dans les paramètres d’AirDrop.

Depuis le centre de contrôle

Plus simple encore, vous pouvez désactiver ou restreindre l’accès AirDrop depuis l’écran de votre iPhone ou iPad. Il suffit de glisser votre doigt sur l’écran vers le bas ou vers le haut en fonction du modèle de votre appareil. Sélectionnez l’encadré du réseau et connexion, puis sélectionnez AirDrop. Enfin, choisissez entre « Contacts seulement » ou « Réception désactivée ».

Crédit : MacRumors

Sur Mac

Les iPhone et iPad ne sont pas les seuls appareils qui peuvent recevoir des fichiers via AirDrop. Si vous souhaitez éviter les mauvaises surprises, vous pouvez désactiver la fonctionnalité depuis votre Mac.

Pour ce faire, ouvrez Finder et sélectionnez AirDrop dans la barre latérale. Vous pouvez également utiliser la combinaison de touches Commande-Maj-R.

Ensuite, sélectionnez le paramètre « Permettre d’être découvert par » et sélectionnez l’option que vous préférez ; seulement vos contacts ou désactiver la réception.