Le géant de l’informatique a spontanément diminué l’offre d’essai de son service Apple Music. Objectif : pousser les utilisateurs qui essayent le service à dégainer plus rapidement leur carte bancaire.

L’heure n’est plus à la générosité mais à la rentabilité pour Apple et son service Apple Music, qui voit sa période d’essai gratuite passer de 3 mois à 1 mois seulement.

Avec 60 millions d’abonnés payants, Apple Music est actuellement le numéro 2 sur le marché du streaming musical, loin derrière Spotify et quelques pas seulement devant Amazon Music. Peu rentable, le secteur est toutefois très compétitif et les différents acteurs n’hésitent pas à jouer des coudes à grands renforts de promos exceptionnelles et d’offres d’essai très généreuses.

Apple semble avoir décidé qu’il n’était plus nécessaire de se montrer aussi généreux avec les utilisateurs et ne proposera désormais plus qu’un seul mois d’essai gratuit à son service. Un changement de stratégie qui pourrait affecter les performances du service dans le recrutement de nouveaux clients, mais qui devrait avoir un impact positif sur le suivi de la clientèle. Il est en effet beaucoup plus facile de tenir des comptes sur les performances de conversion sur une offre d’essai d’un mois que de 3 mois.