Un accord de rachat du pôle smartphone d’Intel, par Apple, pourrait voir le jour dès la semaine prochaine. En effet, dans la volonté de la marque de prendre son indépendance dans le développement et l’intégration de puces 5G à ses smartphones, Apple pourrait avoir trouvé son partenaire idéal.

En juin dernier, les rumeurs faisaient état d’un projet de rachat de l’activité modem d’Intel par Apple. Aujourd’hui, et selon le Wall Street Journal, ce projet de puce 5G Intel pourrait bien se concrétiser. Apple serait en effet en “discussion avancée”, avec la firme américaine, pour racheter son activité modem. Cela lui donnerait accès aux brevets et à la main d’oeuvre déjà engagée, comportant 1.200 employés, comme les ingénieurs spécialisés. Une transaction qui pourrait par ailleurs coûter plus d’un milliard de dollars à Apple.

L’information du quotidien vient corroborer les celles d’il y a quelques jours, qui laissaient entendre qu’Intel était en discussion avec un racheteur potentiel. De négociations qui auraient commencé il y a déjà un an de cela. Il faut dire qu’en cas d’accord, ce serait du Win-Win. Apple pourrait prendre son indépendance par rapport à Qualcomm et Intel sortirait la tête de l’eau. En effet, le pôle smartphone fait perdre chaque année un milliard de dollars à Intel. Cette unité avait été créée en 2011 avec le rachat pour 1,4 milliard de dollars d’Infineon Technologies.

Si Apple rachète souvent des sociétés, entre 15 et 20 par an, selon le site américain, rares sont les achats aussi importants que celui que pourrait conclure Apple avec Intel. En tout cas, le contrat, s’il venait à aboutir, pourrait être conclut la semaine prochaine.