Face aux poids lourds que sont Google Home et Amazon Echo, l’HomePod d’Apple a du mal à trouver sa place. Il faut certainement chercher une partie de l’explication du côté de l’assistant vocal Siri qui peine à se montrer efficace. Pourtant, il se pourrait que la donne change avec la possible arrivée de SiriOS.

La première société à proposer un assistant digital intégré à ses smartphones fut Apple. Mais le fait que tout ce qu’avait promis la firme pour son assistant vocal ne fonctionnait pas comme prévu a rendu son usage très limité. La preuve, en 2017 déjà, les utilisateurs d’iPhone abandonnaient déjà peu à peu la fonctionnalité. Ce qui a inévitablement conduit la concurrence à s’immiscer sur le marché, comme Google et Amazon. Ces derniers ayant même devancé la marque à la pomme. Apple était donc à la recherche d’une stratégie efficace pour retourner dans la course.

Et c’est effectivement ce que pensent les analystes de la société d’investissement Mangrove. Dans son rapport annuel, ils entrevoient déjà qu’Apple prendra sa revanche. Ou du moins, tentera de récupérer quelques parts de marché. “Apple a été moins efficace dans la construction d’un écosystème autour de la voix“, peut-on lire dans le rapport.

Des acquisitions qui en disent long

La société prédit que Cupertino lancera ce qu’ils appellent déjà SiriOS, lors de la conférence WWDC de 2020. Le but étant, bien évidemment, d’accélérer l’innovation autour de Siri ainsi que son adoption. Certaines acquisitions présumées tendent à confirmer cette idée d’un SiriOS. Apple serait en effet en train de racheter des technologies nécessaires afin de rattraper Google et Amazon. Il y a cinq mois, la société à la pomme aurait acquis Pullstring, spécialisé dans les interfaces vocales, ainsi que Laserlike, qui utilise l’IA pour proposer des flux d’actualité aux utilisateurs. On parle aussi de Silk Labs, qui permettrait la préservation de la vie privée. Un point très important, lorsque l’on sait que certains produits de la concurrence ont été mis sur écoute.

Disparition du clavier d’ici dix ans…

Mangrove semble particulièrement optimiste quant à l’avenir de Siri et d’Apple. Selon les analystes, le marché de la voix pourrait peser un billion de dollars d’ici 2025. Il faut savoir que la société spécialisée dans les conseils aux investisseurs prévoit une croissance telle du marché des assistants vocaux que leur nombre pourrait dépasser celui des êtres humains, d’ici 2023. C’est à la fois effrayant et fascinant. Ce qui mènerait même à la disparition pure et simple du clavier d’ici cinq à dix ans