Steve Wozniak invite les utilisateurs de Facebook à boycotter le réseau social. Le cofondateur d’Apple donne d’ailleurs une vision très pessimiste de l’avenir d’internet et suggère même que pour protéger les individus, la seule solution serait de payer.

Quelques jours après l’appel au boycott de Facebook par Larry Sanger, cofondateur de Wikipédia, c’est au tour de Steve Wozniak de demander aux internautes de ne plus utiliser le réseau social. Interrogé par la chaîne TMZ, le cofondateur d’Apple semble avoir quelques griefs avec le site de Mark Zuckerberg et n’a pas hésité à en faire part.

Il y a un an, l’homme avait d’ailleurs supprimé son compte personnel, quelques semaines à peine après le scandale du Cambridge Analytica. Le cofondateur de la société à la pomme a mis en garde les utilisateurs en pointant du doigt le manque de confidentialité en ce qui concerne les données personnelles. Reproche qu’avaient déjà fait plusieurs personnes, dont Larry Sanger, récemment.

Pour certains, les bénéfices de Facebook valent la peine qu’on renonce à sa vie privée. Mais pour beaucoup de gens, comme moi, je recommande à la plupart des gens de trouver un moyen de vous éloigner de Facebook”, a déclaré Steve Wozniak au micro de TMZ. “Qui sait si mon téléphone n’est pas en train de m’écouter en ce moment ?”, s’interroge-t-il.

Le cofondateur d’Apple a d’ailleurs dressé une vision bien pessimiste de l’avenir d’internet. Selon lui, la seule solution pour garantir un semblant de vie privée sur la toile serait de payer. Cela donnerait, toujours selon lui, le choix aux internautes de protéger leurs données personnelles. Ou, bien sûr, d’accepter que celles-ci puissent être exploitées par des annonceurs.

Ce système n’est pas près de voir le jour, et pourrait même dangereusement creuser les inégalités entre les classes sociales. D’ailleurs, il y a fort à parier que peu de personnes accepteraient de payer pour utiliser un service qui était jusqu’à présent entièrement gratuit.