Étant donné les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, on aurait pu penser que la Pomme fasse fabriquer ses nouveaux Mac Pro ailleurs qu’en Chine, mais Apple semble avoir d’autres projets.

Depuis des mois, les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine se détériorent. Une situation préoccupante pour les entreprises chinoises ou américaines qui travaillent ensemble. C’est notamment le cas d’Apple.

Face à la pression du président Trump, Apple avait fait plusieurs concessions et investi dans des emplois aux États-Unis. Bien que la rumeur annonce que la firme californienne pourrait retirer une partie de sa production de Chine, Apple pourrait tout de même compter sur ses partenaires chinois pour fabriquer son nouveau Mac Pro. C’est en tout cas ce que rapporte le Wall Street Journal, citant des sources anonymes.

Ce n’est pas seulement le fait que la Pomme décide de faire fabriquer ses ordinateurs en Chine qui interpelle, mais plutôt qu’elle transfère l’une de ses productions sur le sol américain au profit de la Chine. La production du Mac Pro devait avoir lieu dans les usines au Texas.

Selon le journal américain, Apple aurait choisi le fournisseur taïwanais Quanta Computer pour assembler ses appareils en Chine, près de Shanghaï.

Bien que les Mac Pro ne représentent qu’une part infime des productions de la Pomme, cette décision devrait très certainement remonter jusqu’à Donald Trump qui essaye de forcer les entreprises américaines à produire aux États-Unis. On peut imaginer que la décision d’Apple ne plaise pas au Président américain, celui-ci devrait d’ailleurs le faire savoir.